Lu dans Libération (09-01-07)

Publié le par Fouquier-Tinville

 « Il ne faut pas rediscuter ce qui est acquis, comme la partie institutionnelle.[...] Il faut se contenter de modifier des éléments à la marge, en particulier pour éclaircir les buts et les objectifs de l'Union. On pourrait aussi considérer que certains éléments n'ont pas une dimension constitutionnelle et les mettre dans un autre traité. Comment on partage le pouvoir, qui décide, quels sont les buts, les objectifs : voilà ce qui doit être constitutionnel. » 

Josep Borrell, président du Parlement européen

 

Publié dans Dit et répété

Commenter cet article